Publié le
29 mars 2022

Paroles de restaurateurs: Le Divan, pour les gourmands de Mont de Marsan !

Nous vous emmenons au coeur de la restauration en donnant la parole à des gérants.
Aujourd'hui, nous partons dans les Landes pour une rencontre avec Bastien D'andréa, propriétaire du Divan à Mont de Marsan

Un restaurant Bistronomique aux allures de Brasserie

Propriétaire du Divan depuis juin 2016, Bastien nous explique comment fonctionne le restaurant: 

« C’est un restaurant bistronomique avec des produits frais, de saison et des producteurs locaux. On essaie d’avoir un rythme de brasserie tout en proposant une assiette soignée de qualité et ça fonctionne plutôt pas mal. Par rapport à ce que faisaient nos prédécesseurs, on a doublé le chiffre d’affaires et aussi le nombre de couverts. ». 

L‘image du restaurant et de ses labels :

 « On a aussi une bonne image sur Mont de Marsan puisqu’on fait partie du réseau gourmand des Landes en partenariat avec le comité départemental des Landes et aujourd’hui on est certifié depuis 2019 Maître Restaurateur. On est le seul établissement de Mont de Marsan certifié. C’est un certificat déposé en préfecture et c’est le seul agrément reconnu par l’Etat au niveau de la qualité de la restauration ». 

Une équipe jeune et dynamique

« Au niveau de l’équipe, on a mis 2 ans et demi pour avoir une équipe complète, mais au niveau de la cuisine ça s’est fait assez rapidement. » nous confie t-il. « Le chef nous a rejoint sur la première année. C’est un jeune chef : Julien Marek. Le dernier à nous avoir rejoint c’était en 2019, Cédric qui sort aussi des assiettes généreuses et soignées. Pour ce qui est de l’équipe en salle, nous avons un personnel fidèle depuis 2 ans et demi. Cela n’a pas bougé et ceux qui nous ont rejoint sont restés. On a également la chance d’avoir une équipe qui s’entend bien et qui considère l’établissement comme une deuxième famille. On les a soutenu y compris pendant le confinement. Nous nous retrouvions régulièrement pour échanger, pour fêter des trucs ensemble.

C’est ce qui fait qu’on a la réputation d’avoir un super accueil, une équipe dynamique jeune et joyeuse. On prend beaucoup de plaisir à travailler ensemble et les clients le ressentent. ». L’ambiance semble donc au beau fixe chez les sudistes !

Pourquoi le métier de restaurateur ?

« Je suis issu d’une famille de restaurateurs puisque mes parents ont tenu un établissement pendant 40 ans. Je leur donnais des petits coups de main mais je ne travaillais pas dans ce secteur-là. Pendant 17 ans j’étais commercial et après directeur commercial dans le commerce BtoB auprès des professionnels dans divers sociétés. J’en ai eu marre, j’avais envie d’être mon propre patron, de proposer des choses et d’être responsable de l’échec comme de la réussite. Donc, l’opportunité c’est présenté, c’était un établissement en perte de vitesse qui était bien placé et que je fréquentais déjà en tant que client. Et voilà, 6 ans après on est heureux. Ma femme m’a rejoint dans cette aventure et on s’éclate dans ce qu’on fait. » Ce qui pourra donner des idées à certains, sans nul doute. 

Le Covid a-t-il impacté votre établissement ?

« Bien sûr, on a dû fermer alors qu’on se diriger vers une année record. J’ai dû fermer de mi-mars jusqu’au mois de mai. On a fait autant de chiffre d’affaires que l’année précédente avec 2 mois et demi de fermeture donc on allait faire une super année. Le premier confinement a été très dur à encaisser et puis on n’était pas dimensionné pour faire de la vente à emporter.

Quand le 2e confinement est arrivé, on a été beaucoup aidé par l’Etat déjà, et on avait retenu la leçon du premier confinement donc on a fait de la livraison aux entreprises. Ça a très bien marché, on faisait entre 60 et 100 paniers tous les midis. Financièrement et économiquement, on n’a pas eu à se plaindre du deuxième confinement, au contraire. » L’impact du Covid semble alors modéré pour Bastien et son restaurant. 

Et vous communiquez comment sur votre restaurant ?

« On communique pas mal avec la presse régionale sur nos évènements et après bien évidemment il y a les réseaux sociaux. On est très présents sur Facebook et Instagram. Quotidiennement on partage nos menus et nos évènements sur les réseaux sociaux via l’application SuggPro. Pour nous, il est important de communiquer régulièrement. »


Restez informé

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir l'actualité chaque semaine